DJ Jonny Blaze: quand Baltimore s’occupe de la Nouvelle Orleans.

31 Mai

Si vous suivez nos aventures radiophoniques, ainsi que nos déboires online sur le blog, vous savez, qu’en bons petits fils de la banlieue et donc de la ville, nous somme sensibles aux sonorités urbaines nord-américaine, swag, Bmore Club, Philly Club, NOLA Bounce, Miami Bass ou Missouri PolkaStep (ce dernier style est une invention, un joke quoi).
Du coup, pour se faire plaisir, et aussi pour soutenir l’homme Jonny Blaze, par ailleurs auteur et chanteur de la reprise du classique Bmore Club « Dance my pain away », en « Pray my pain away » ( peut on parler de Christian Club Music ?), voir ici , on vous balances un mix parfait pour l’été.
C’est donc Jonny Blaze, de Baltimore, qui prend en main le son New Orleans Bounce, style hautement booty-shakable, pour cette petite session, pleine de Triggerman beat, de samples pop, et de « pop pop pop ! ».
Quand les Saints rencontrent les Ravens et inversement.

Plus d’infos sur Jonny Blaze ici: Jonny Blaze website

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :