Tag Archives: sortie

Sortie: Schwarz – Deep in the Game EP – Unruly Records.

5 Déc

This is an english-written post ! Monoglotte français, passe ton chemin !

Encore une fois, comme dirait Sach.
On en revient à Schwarz, notre ami de Baltimore, ou l’hiver est bien commencé.
On s’est dit que vu que demain sort son premier EP chez les gardiens du temple que sont Unruly Records, il était de bon ton de demander à Schwarz de se prêter au jeu de l’interview, écrite et trans-atlantiquement virtuele.
Le mieux, c’est de lire, et surtout de prêter une oreille à son premier EP. Deep in the Game. Profond dans le Jeu.
Ou comment Scwharz met une couche deep, sombre, et « je gol-ri aps » sur la musique Bmore Club.

Adam, who are you ? Where do you come from ? And where do you live now ?
I come from St. Louis, Missouri. I have been living in different parts of Baltimore since 2008.

What was your musical background as a teenager ? What music was played at home back in the days ?
I started playing guitar at a very young age, but by the time I was like 16 I was just super into Hip-Hop culture. After I dropped out of college I was just making rap beats for local rappers.

What music inspires you nowadays ?
I’m super into really fast and weird Baltimore, Philly, and Jersey Club, that I’ve just been finding out about over the internet b/c even I live in Baltimore I think alot of this stuff doesn’t have a real « scene ». Unless maybe I was 16 and going to the Skate rink. I especially like the producer Rip Knoxx (http://soundcloud.com/rip_knoxx) , who has these amazing super heavy tracks, where there are all these « Whats » and crazy vocal samples but they are all like tuned to like the harmonic minor scale and fit in the compositions along side like nu metal samples.
I’m also into this other producer Yoshi;) (http://soundcloud.com/imyoshibetch) who I’m going to be working on some stuff with me in the future. I also have gotten into ballroom/vogue house stuff like MikeQ, Kevin Jz Prodigy and Vjuann Allure. I got to DJ Vjuann’s night in DC and it was amazing.

How did you met Baltimore Club Music ? What does it inspires to you ?
I first heard Baltimore Club probablly in 2006. But it didn’t mean the same thing to me then as it does now. My perception of the music as well as the music itself is always morphing and evolving. I’m very thankful to know some one the best to ever do it like Scottie B, and Jonny Blaze, those guys are amazing.

What futur do you see for Baltimore Club Music ? Which evolution can you feel right now in this genre ?
I definitely think alot of stuff that is super fast and has a ton of vocal drops and samples coming in out, with like the crazy gunshots everywhere is something that will be done more and get a higher pofile. It’s really just young producers on soundcloud now doing it, but I think some people are starting to pay attention to it. I made a mix with my DJ Partner Mark Brown (http://soundcloud.com/markbrown) highlighting alot of this stuff.

What are your forthcoming projects ?
Deep in The Game EP on Unruly very soon. The « This is Shake Off » mix is going to be part of an ongoing series. I’m doing production work for DDM, who is featured on my EP. Also really excited about continuing to work with Vallejo, Ca rapper ISSUE. There’s also a bunch of other stuff. I’m always working on a lot of stuff, I just don’t know what or when stuff will make it out.

Any big-ups or shout outs ?
Yeah all the people I already name-dropped. Mark Brown. Rip, Scottie, Jonny, Vjuann, Derek. My cousin DJ Dog Dick. My boy Narwhalz. #BrianNicholson

Pour finir: la sortie, les remixs gratuits, et la bio de Schwarz, c’est ici : Schwarz on the web
Quand à Baltimore, et sa « all day Club soundtrack », c’est loin d’être fini…

Publicités

Sortie: Nâ Hawa Doumbia « La Grande Cantatrice Malienne Vol 3. » ATFA.

19 Oct

Voilà plusieurs semaines que je me dit qu’il faut que je poste cette information sur notre bon vieux blog.

Les années passent et les plaisirs auditifs s’affinent. Il est des styles et genres que l’on garde « pour plus tard ». Je me suis toujours dit ça pour ce qui est des « musiques du monde », terme ô combien discutable. Mais voilà, le tournant est prit, et mes enceintes crachent désormais beaucoup de joyaux africains, thai, viet, syrien…

Heureusement, il y avait un vendeur de disque congolais à la Braderie de Lille cette année, heureusement, la France est aussi une terre de Diaspora globale, mais heureusement aussi, l’internet regorge de beauté et de blogueurs fabuleux.
C’est la cas de Brian Shimkovitz, fondateur et remplisseur herculéen du blog Awesome tapes from Africa . Le principe est simple, mais génial. Récupérer, lord de voyages en Afrique, ou par d’autres méthodes, des cassettes, média encore usité là-bas, de chanteurs, musiciens, prêcheurs africains, sans disctinctions de pays ou styles.
Le résultat est immense, et le temps à passer sur le blog peut l’être tout autant, pour un peu que l’on soit curieux et tolérant en terme de qualité sonore, pour nous, petits occidentaux habitués au mastering nickel des productions contemporaines.
Ici, ça craque, ça sature parfois, ça claque, souvent.

La bonne nouvelle, c’est que ATFA devient aussi label.
Le tout jeune label rejoint donc la galaxie des très bons labels spécialisés des les ré-éditions de raretés « world », avec SoundWay, Sublime Frequencies et Analog Africa, sans oublier les papas Crammed Discs.
La première sortie n’est rien de moins qu’une ré-édition de « La Grande Cantatrice Malienne » Nâ Hawa Doumbia, et ce, sur 3 supports: LP 33 tours, MP3, et aussi, cassette audio !
Bien sûr, à l’instar d’Akwaaba, les bénéfices sont reversés à hauteur de 50% pour l’artiste, et ça, c’est très bien dans le monde (parfois pourri) de l’industrie musical.

On écoute ça tout de suite, et si, l’achat vous en dit, ressortez vos walkmans, et direction la boutique: SC Distribution


(par ailleurs, j’annonce que désormais Global Bass pourra aussi s’attaquer à des musiques plus tradis, voir franchement folkloriques, n’en déplaise aux fans de Skrillex, na ! )

DJ JONTY, YO MAMA EP

2 Fév

La club music des USA a ses réseaux partout dans le pays, et spécialement sur la côte Est. Ainsi, le son répétitif, cru, parfois violent de Baltimore a essaimé dans les grands centres urbains alentours, créant ainsi des sous-styles, des marquages identitaires musicaux et stylistiques dans lesquelles il est difficile de se retrouver, vu d’ici.
Ainsi, le style Brick City Club est une digestion du Bmore Club dans un club du New Jersey nommé Brick City.
Ainsi, le Philly Club, de Philadelphie, est un cousin plus rapide et saccadé que le Bmore, plus éléctronique aussi.

J’arrête l’exposé ici, ça pourrait durer encore sur plusieurs dizaines de pages, et puis, je n’ai pas encore mon habilitation en ethnomusicologie, spécialité Breaks & Club Music. Levi-Strauss ne danse pas encore le Crazy Legs.

Tout ça pour dire que DJ Jonty, rencontré via les aléas du Web, a sorti tout récemment un EP digital nommé Yo Mama.
En écoute ci-dessous.

Du son Jersey/Bmore. Du son Club. Bien propre, très bien mixé, comprenant ça et là des beaux samples soul et R’nB (le vieux R’n’B, pas Beyoncé hein).
Saccades, odes à la danse, Sing Sing Break, et boom boom boom efficace; Dj Jonty, c’est LA sortie orienté Bmore Club de ce début d’année selon moi.

Le bonhomme habite a Richmond en Virginie, et chercher d’ailleurs des dates en France pour ce printemps. Si vous êtes un bookeur, allez voir ses infos et des extraits de son travail ici: DJ Jonty Bandcamp

Sortie: Sabbo – The Freaktion EP

27 Jan

On en avait parlé dans l’émission. On en avait diffusé dans l’émission. Il est temps d’en parler sur le blog.
Sabbo sort un EP sur Generation Bass Digital d’ici la fin du mois.
Pour mémoire, Sabbo est une des têtes pensantes du Crew Soulico, basé à Tel-Aviv.
Soulico, c’était il y a quelques mois, cette track de fou furieux, alongside la Rye-Rye de Bmore.

Le voilà donc qui revient pour nous offrir un EP, orienté Footwork-Juke, un style nord-américain, urbain, rapide.
Le rejeton de la Chicago House des parents (oui, le temps passe). Les mômes de là-bas ont gardé le goût de la musique électronique, en accélérant les cadences et en inventant des pas de danse, histoire de bien gratter le bitume de Chi-town.

Voilà quelques retours sur l’EP:

DJ Rashad (One of the original Footwork/Juke creators) – This man does footwork better than most producers in Chicago!

Diplo (Major Lazer/Mad Decent) – its crazy)

Sinden – Love the sabbo, just pop it is my pick!

Maga Bo (Transnational Bass Wanderluster/Legend)- If mc escher made beats, it might have sounded something like this…..

Schlacthofbronx (Best Dance Act in the World)- Sounds like fun, support! Sabbo really has many different styles he’s delivering. We def need more footwork in this world!

Stereotyp/Ku Bo (Man Recordings/Crunchtime-Barefoor creator)- Footwork EP takes the game up another notch finally quality footwork/juke Hope there is more to come ! really diggin it !

Munchi (Genius Wonderkid) – AAAAAA MADNESSSSS!!!!!….Thats exactly what it is. Fuckin’ huge

DJ Motorpitch (Man Recordings / Radio FM4) – High As The Sky” is the perfect tune to crank it up in the car and let the whole block around you enjoy the bass. Top notch production quality! Ultra hot EP, Mr. Sabbo! –

Theo DeVille (Head of Senseless Records) – Seriously weighty production and expert flipping of some unexpected samples. This could be from Chicago, highly recommended

Thmole – (Daly City Records)- Excellent, expertly crafted, exciting music. Beautiful compositions
and top-notch sound quality.

Big Dope P – (Moveltraxx) Will play high as the sky for sure ! full support

The Bumps (Club Popoduda) – “Killa E.P. from Sabbo. Hats off to Generation Bass.”

Et une petite video, de promo, maison, pour finir.

Et puis, cadeau, track gratos à télécharger le jour de la sortie :
Free Sabbo Track